La kinésithérapie prénatale: C’est quoi ?

 

La kinésithérapie prénatale est une pratique qui permet de prévenir et soulager les éventuelles contraintes liées à la grossesse notamment l’anxiété, les maux de dos, la rétention d’eau et les tensions ligamentaires entre autres. Pour pouvoir profiter des séances de kinésithérapie prénatale, il va falloir obtenir la prescription de votre médecin qui vous orientera vers les services d’une kinésithérapeute spécialisée.

La préparation à l’accouchement

C’est vers 6 mois de grosses que vous assisterez aux séances de la préparation à l’accouchement. Elle vise à préparer physiquement et psychologiquement la future maman et/ou le couple à l’accouchement. Lors de séances individuelles, vous apprendrez une série de techniques de respirations, de relaxations, de postures, de poussées,… qui pourront vous servir le jour de l’accouchement afin d’optimiser le bon déroulement de celui-ci et vous rendre plus autonome pour le « grand jour ». Vous obtiendrez également des réponses aux questions que vous vous posez concernant le bon déroulement de la grossesse et de l’accouchement. Avec votre kinésithérapeute, vous aurez l’occasion de parler de vos questionnements pour vous amener sereine vers l’accouchement. Après quelques exercices bien ciblés et réguliers, les femmes enceintes auront plus confiance en elles, et sauront gérer au mieux leur physique lors du travail.

L’aquagym prénatale

Ayant les mêmes objectifs que la préparation à l’accouchement, l’aquagym prénatale vous permet en plus de garder la forme. Vous pouvez démarrer les séances dès le 3e mois de grossesse. Vous aurez droit à des exercices adaptés qui vous permettront de réaliser une gymnastique que vous pourrez pratiquer en terre ferme. Vous verrez, vous oublierez le temps d’un instant le « poids » de la grossesse. Les séances se déroulent en plusieurs étapes incluant les moments d’échanges et de conseils. Pendant ces séances collectives, les divers sujets de la grossesse et de l’accouchement seront abordés. Les exercices effectués lors des séances font travailler principalement le bassin à travers lequel le bébé sera expulsé, le ventre qui va se contracter lors de l’accouchement, la respiration qui est essentielle pour gérer les contractions et les muscles du périnée qui seront vivement sollicités le moment venu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *