L’ostéopathie est elle une discipline reconnue ?

 

Depuis 2002, en France, l’ostéopathie est une pratique reconnue. Malgré le fait que la formation est accessible à toute personne ayant obtenu son baccalauréat, la grande majorité des praticiens sont des médecins et des kinésithérapeutes. Les décrets qui encadrent strictement la formation des ostéopathes et leur pratique ont été promulgués depuis 2017. Aujourd’hui, l’ostéopathie est reconnue et son efficacité, notamment pour soulager le mal de dos, incontestée.

L’ostéopathie, c’est quoi ?

L’ostéopathie est un procédé qui a pour but de traiter et prévenir nombreux troubles fonctionnels. Il s’agit d’une technique manuelle complémentaire des soins conventionnels. Elle représente une médecine complémentaire qui a recours aux manipulations manuelles afin de traiter certaines pathologies. Pour les ostéopathes, la structure du corps et ses fonctions sont interdépendantes. Toutes les parties du corps sont reliées les unes aux autres via les tissus. Dans ce cadre, si un organe perd sa mobilité, alors cela peut avoir des conséquences sur les autres, et les symptômes apparaissent. C’est donc grâce à des manipulations que ces praticiens entendent rétablir le bon équilibre du corps. Si de nombreuses recherches sont parues sur le sujet, elles n’ont malheureusement pas montré clairement l’efficacité de cette méthode, et leurs résultats se sont parfois révélés contradictoires.

Formations pour devenir ostéopathe

Ces dernières années, l’ostéopathie attire de plus en plus d’étudiants. En France, il existe environ 70 écoles d’ostéopathie, d’où sortent chaque année environ 2 000 jeunes diplômés. Les deux premières années d’étude d’ostéopathie sont centrées sur la théorie: la biologie, l’anatomie, le biomécanique, la physiologie, la sémiologie et bien plus encore. Les étudiants seront aussi tenus à apprendre à observer. Cela afin de pouvoir reconnaître un mal de dos, un problème de genou, une anomalie au poignet et tout autre trouble pouvant toucher la structure du corps humain. Mais avant de vous engager dans ce type de formation, sachez que le diplôme qui autorise les ostéopathes à exercer n’est pas un diplôme d’Etat (DE). Il ne donne droit à aucune équivalence à l’université. Si un étudiant veut se réorienter pendant ses études, il devra tout reprendre depuis le début.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *