Que valent vraiment les mutuelles « low cost » ?

Souscrire à une mutuelle, c’est honorer un engagement financier important, débourser une somme d’argent conséquente chaque mois et pour une longue période. 

 

D’où l’importance d’identifier des mutuelles pratiques qui offrent des conditions particulièrement favorables, se traduisant finalement par le versement le moins cher.

 

De nombreux facteurs contribuent à décider de la commodité d’un mutuelle : l’écart, le choix entre le taux fixe et le taux variable, le TAEG (taux annualisé effectif global), la présence de mutuelles en ligne et traditionnelles, ainsi que de mutuelles promotionnelles.

 

L’écart est le coût réel que chaque mutuelle exige des clients pour chaque souscription. Plus l’écart est appliqué par la mutuelle, plus les taux de remboursement sur les soins sont faibles.

 

Pour vérifier le coût réel, évaluez le TAEG : il représente le taux effectif global annuel et indique le coût du financement, déjà complété avec les frais accessoires, l’évaluation et l’enquête, prévus pour la souscription à la mutuelle. Grâce à l’APR (Analyse Préliminaire des Risques), il est possible de comparer les différentes solutions des mutuelles en tenant compte de toutes les dépenses et de comprendre immédiatement les services dont vous pourrez bénéficier.

 

Enfin, il est important de vérifier que les services proposés par la mutuelle conviennent à vos besoins en matière de soins médicaux, et ce afin d’éviter les mauvaises surprises en cas d’incident ou d’accident grave. 

 

On peut affirmer que payer moins cher, pour n’importe quel produit, pas seulement les fonds communs de mutuelles, vous fait économiser de l’argent. Alors pourquoi beaucoup de gens ne le font-ils pas ?

 

La réponse se trouve dans le comparatif suivant entre avantages et inconvénients des mutuelles.

 

Les avantages des mutuelles “low cost”

 

  • Idéales pour les petits budgets
  • Couvrent les soins dentaires, optiques, les consultations médicales et l’hospitalisation
  • Permettent de répondre aux besoins de base en matière de soins à des prix très bas

 

Les inconvénients des mutuelles “low cost”

 

  • S’adressent généralement à des personnes jeunes et en bonne santé
  • Ont des limites de couverture pour les soins optiques et dentaires
  • Ne couvrent pas les dépassements d’honoraires
  • Ne couvrent pas les grands risques comme les incendies et les accidents graves
  • Sont valables uniquement sur le territoire national

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *